Fondation Louis Vuitton : le mécénat d’entreprise sans la générosité

Le président du groupe de luxe LVMH et première fortune de France Bernard Arnault –- parfois dépeint comme un milliardaire pingre et cynique –- ambitionne d’utiliser la fondation Louis Vuitton pour transmettre un message plus flatteur fait de don, d’altruisme et de générosité, parlant même d’un « cadeau » fait aux Parisiens.

Mais un grain de sable dans un tsunami médiatique inédit peut-il fragiliser cette stratégie ?

FLVA lire à l’adresse suivante dans le journal Le Monde du 27 octobre 2014.

PS : après avoir disparu quelques heures du site du journal, l’article est de nouveau disponible. Il semble que la rédaction du Monde ait souhaité procéder à quelques vérifications. Merci à tous ceux qui se sont inquiétés de cette disparition.

Marque des interrogations que suscite l’ouverture de la fondation Louis Vuitton, notre tribune a été recommandée plus de 5000 fois deux jours seulement après sa remise en ligne.

A lire sur le site du Spiegel (merci à BH).

Architektur, 29.10.2014

Jörg Häntzschel von der SZ reiht sich bereitwillig bei den Schmähern von Frank Gehrys Bau des Vuitton-Kunstmuseums ein: Ein « Monstrum » und einen « ins Riesenhafte mutierten Hummer » hat er da erblickt, der sich seiner Ansicht nach zudem nicht der Kunst andiene, sondern andere Zwecke verfolge: « Was Arnault wollte und Gehry bereitwillig lieferte, war ein Denkmal – und eine Machtgeste. »

Ein sehr kritischer Artikel zum neuen Gebäude der Fondation Vuitton in Paris ist eine Zeitlang von der Website von Le Monde verschwunden, jetzt aber wieder publiziert. Jean-Michel Tobelem beschuldigt die Unternehmensstiftung von LVMH allzu virtuoser Steuertricks: « Das Unternehmen setzt sich die Perspektive der Steueroptimierung und lässt die Gesamtheit der Franzosen mehr als die Hälfte der Kosten der Stiftung bezahlen, die die angekündigten 100 Millionen Euro weit übertreffen. Angesichts der Budgetnot sind diese Kosten keineswegs zu vernachlässigen. »

Man muss allerdings sagen, dass die Pariser diese « Machtgeste » begeistert übernommen und sich auf den verschiedenen Terrassen des Gebäudes – von denen man einen großartigen Blick auf Paris hat – von der Sonne bescheinen lassen. Ähnlich läuft es in Ankara, wo Präsident Erdogan sich – ohne Baugenehmigung! – einen prächtigen Palast errichten lässt, berichtet Veronika Hartmann in der NZZ: « Kritische türkische Medien hingegen berichten, dass Erdogans neue Residenz jedes Maß sprengt. Buckingham Palace schafft es auf 750 Zimmer, keine 1000. Der Vatikan, immerhin ein ganzer Staat, verfügt gerade einmal über 44 000 Quadratmeter, das ist etwas mehr als ein Zehntel des neuen Amtssitzes. Aber gerade deswegen gefällt es den Friseuren, Hausfrauen und Bäckern von Kasimpasa so gut, dass sich ‘ihr’ Präsident, den sie alle von nah oder fern kennen, so ausbreitet. »

 

9 réponses

Page 1 de 1
  1. Ralph de Butler
    Ralph de Butler à |

    Oui Bernard Arnault, l’individu le plus riche de France, meme sachant compter ses sous, c’est un mediocre. Il en veut plus a « tout prix » Je propose comme contre-exemple le musee Soumaya realise par Carlos Slim a Ciudad Mexico qui est ouvert au grand public gratuitement. Cela c’est la classe et Mexico en beneficie sans que Carlos Slim n’en profite en faisant payer les visiteurs. Mais Bernard Arnault ce n’est pas non plus la grande classe, pour s’en convaincre il suffit de voir comment il a essayer de prendre Hermes de force ce qui a amene son CEO, Patrick Thomas a dire « “If you want to seduce a beautiful woman, you don’t start by raping her from behind.”Etonne de lire que le Jean Michel Tobelen ne mentionne pas le musee Soumaya mais uniquement des institutions americaines . Le Soumaya a la seconde collection de Rodin au monde. Cet element seul lui imposait ainsi qu’aux journalistes du journal Le Monde d’en parler a mon avis. Bref le Musee Soumaya fut construit et realise par Carlos Slim completement avec son argent. 14 Euros a partir de l’age de 3 ans alors que le contribuable Francais a paye et continue a payer. C’est une honte. Le roi Arnault sans R…

  2. Guillaume Bougard
    Guillaume Bougard à |

    C’est vrai que ca serait mieux sans le prive. Il faut que tout soit gere par l’Etat, la culture est trop importante pour la laisser aux mechants capitalistes.

    Mon pauvre ami, vos propos sont d’une aigreur… Et en plus croyez vous une seule seconde que les gens sont dupes et sont incapables de faire la part des choses? Bien entendu qu’un des objectifs de la fondation LVMH est de faire de la pub! Vous enfoncez des portes ouvertes de maniere ridicule.

    Si seulement l’action de l’Etat francais avait contribue au rayonnement de la culture et de l’art francais dans le monde… Sauf que ce n’est pas le cas: la place de notre pays est devenue insignifiante dans le reste de la planete. Vous et vos copains n’avez servi a rien, sauf a vituperer et a enfoncer des portes ouvertes au frais des contribuables. A votre place, je ne ferais pas le malin.

  3. Jerome Jacques
    Jerome Jacques à |

    Il faut saluer cet article sur LVMH et Bernard Arnaud car il est courageux et plein de vérités.

  4. Kamou
    Kamou à |

    Bonjour, je suis d’accord avec vous sur le fond mais assumez vraiment vos propos : vous parlez de Bernard Arnault, « qualifié par certains de prédateur sans scrupules » dans votre tribune du Monde, « parfois dépeint comme un milliardaire pingre et cynique » sur votre blog…C’est à la fois peu rigoureux et très inélégant.
    Si c’est ce que vous pensez de lui, alors dîtes-le clairement, sinon citez quelqu’un, mettez un article en lien ou évitez ce genre de procédé qui déconsidère votre prose.
    Imaginez si tout le monde faisait çà : « Jean-Michel Tobelem, que certains dépeignent comme un arriviste revanchard et sans scrupule »
    Cordialement,
    K. Bedjai

  5. FORTUNIER
    FORTUNIER à |

    Bonjour,
    J’ai lu cet article ce matin vers 8 h, sur le site du monde.
    Je l’ai relayé sur FBook,
    A 10 h, l’article n’est plus accessible….?!
    Pourquoi ?
    Est-il possible de le diffuser de nouveau ?
    Merci de votre réponse,
    Jean-Etienne Fortunier, photographe

  6. Enanaa
    Enanaa à |

    Bonjour,
    Il semblerait que l’article ait été censuré par le journal Le Monde.
    Bien à vous.

  7. Lydie G
    Lydie G à |

    Bonjour – votre article n’est plus disponible sur le site du Monde !

  8. alice
    alice à |

    L’article n’est plus disponible sur Le Monde.fr, est-ce possible que vous le repostiez ?
    Bien cordialement

  9. maxence alcalde
    maxence alcalde à |

    bonjour, votre article a été supprimé du site du monde. Savez-vous où puis-je le retrouver? cordialement

Laisser un commentaire