Les musées sont-ils à vendre ?

Voici la présentation du dossier rédigé par Sophie Flouquet pour le magazine Beaux-Arts (n°340, octobre 2012) :

« En une décennie, les musées français ont accompli leur révolution, étoffant leur offre pour un public toujours plus nombreux. Revers de la médaille, le recours nécessaire à l’argent privé pour régler la facture crée parfois un mélange des genres. L’intégrité des institutions muséales est-elle en péril ? »

Nous proposons quelques citations de cet article :

  • « Alors que la crise laisse désormais planer son ombre sur le secteur culturel, les musées sont à leur tour en prise avec une pression financière grandissante, susceptible de remettre en cause le modèle du musée né dans les années 1990. »
  • « Encouragés par leur tutelle à engranger toujours plus de ressources propres, certains chefs d’établissement seraient-ils tentés de remiser leur vade-mecum de déontologie dans les tiroirs ? »
  • « Les profondes mutations du monde des musées ont pu avoir des conséquences qui n’avaient pas toujours été anticipées. Certains observateurs relèvent ainsi le manque de formation des conservateurs, pas toujours armés pour se prémunir de certaines dérives, alors que la pression financière s’accroît. D’autres constatent qu’il y a peut-être aussi la rançon du mirage de l’autonomie des musées, enclenchée pour les plus grands d’entre eux depuis une décennie avec l’obtention du statut d’établissement public. »
  • « Après des années de hausse continue, la billetterie – qui constitue toujours la principale ressource propre des musées – ne pourra plus servir de variable d’ajustement, au risque de rendre discriminants les tarifs d’entrée et d’aller à rebours de toute idée de démocratisation. »

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire