Le rôle du consultant (ingénierie culturelle) 3

On connaît le refrain : les maîtres d’ouvrage estiment que les consultants utilisent les mêmes « recettes » et les consultants constatent (c’est le charme du métier !) qu’ils sont chaque fois conduits à faire du « sur-mesure »…

C’est probablement que la réalité se situe entre les deux !

Les consultants reconnus ne « plaquent » pas des solutions toutes faites (ce n’est ni pertinent ni stimulant intellectuellement).

En revanche, l’expérience de configurations plus ou moins analogues leur permet de mobiliser des références pertinentes destinées à éclairer une situation spécifique.

Comme toujours, tout est une question d’équilibre !

Est-ce également votre sentiment ?

Laisser un commentaire