Culture et intérêts stratégiques

Dans un article consacré à l’inauguration d’une base militaire à Abu Dhabi, le numéro estival de L’Expansion indique dans un article intitulé « Base d’Abu Dhabi : les dessous d’un tournant stratégique » que « dans un tel contexte, on peut relever, au passage, que le Louvre d’Abu Dhabi et les « Sorbonne des sables » prennent une coloration aussi stratégique et commerciale que culturelle ».

L'arme de la culture

Ce lien entre diplomatie et culture est exploré dans l’ouvrage collectif « L’arme de la culture, les stratégies de la diplomatie culturelle non gouvernementale » (http://www.espacestemps.net/document5483.html), qui analyse les rapports subtils entre l’action culturelle mise au service des intérêts diplomatiques d’un pays et les risques d’instrumentalisation qui naissent d’une utilisation des institutions culturelles à des fins qui ne correspondent pas à leurs missions. 

Avez-vous des exemples allant dans un sens ou dans un autre ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.