Musées en mutation. Un espace public à revisiter

Voici la présentation de l’ouvrage publié sous la direction de Martine Regourd : Musées en mutation. Un espace public à revisiter (http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=38767).

« Les musées sont confrontés aujourd’hui à des interrogations, parfois à des mutations majeures concernant leur mode de gestion, leurs statuts, leur insertion territoriale, leur relation au public, leurs dispositifs de médiation et de valorisation.

Cet ouvrage se propose d’analyser ces évolutions dans leurs dimensions institutionnelles, territoriales, historiques et communicationnelles, afin de mettre en lumière combien elles concernent le devenir même des institutions muséales tant au niveau national qu’international.

Ces mutations sont-elles de nature à opérer une rupture épistémologique dans la définition même du musée ?

La réponse à cette question se fonde sur une approche résolument pluridisciplinaire faisant appel aux données juridiques, à celles des sciences de l’information et de la communication, mais également à l’histoire, la gestion, la sociologie… »

Le sommaire de l’ouvrage est le suivant.

Introduction générale, Martine Regourd

Les origines de l’espace public des musées français, Dominique Poulot

Première partie : axe Juridique

  • La nouvelle régulation des musées, Jean-Marie Pontier
  • Le musée face au public. À la recherche du service public culturel. Une approche historique, Annie Héritier
  • La décentralisation culturelle française : à la recherche de « l’effet Bilbao », Florence Crouzatier-Durand
  • Recherche d’auteur en espace muséal, Xavier Daverat
  • Inaliénabilité et déclassement : quelques réflexions sur la « valeur culturelle » des collections publiques, Fabrice Reneaud

Deuxième partie : axe Gestion

  • La logique de la gestion muséale : un système hybride, François Mairesse
  • Enjeux liés à l’implantation de nouveaux outils de gestion dans les musées, Pascale Amans et Jean-Michel Tobelem
  • L’offre et la demande des librairies, boutiques des musées d’art : quels produits pour quels publics ? Mathilde Gautier
  • Haribo chez les Muses : la tentation patrimoniale. Quand les marques deviennent des musées, Caroline de Montety

Troisième partie : axe Médiations

  • Bed-in au musée des beaux-arts, Bernard Schiele
  • Muséalisation du rock et rationalisation du champ muséal. Les expositions sur le rock’n’roll et leurs médiations, Gaëlle Crenn
  • Que signifie réellement engager des médiations innovantes ? Marie-Sylvie Poli
  • Prendre des photographies au musée : une forme de médiation de l’expérience de visite ? Mélanie Roustan
  • Le public, les attentes et les formes de médiation : l’exemple des maisons d’écrivains, Florence Abrioux

Quatrième partie : axe Territoires

  • Le musée comme balise territoriale et communicationnelle, Valérie Colomb
  • Le musée comme ressource territoriale : gouvernance et instrumentation locales de l’action publique patrimoniale, Jean-Charles Basson et Nadine Haschar-Noé
  • De la collection privée au musée associatif : quel développement pour la centaine de musées non labellisés « musée de France » du Département du Nord ? Célia Fleury
  • Potentiel sémantique et identité territoriale : le musée porte ouverte sur un espace signifiant. À propos du « pays de Courbet », Bernard Lyonnet

Cinquième partie : axe International

  • Les « musées universels », vieille histoire ou nouvelle génération ? À propos du Louvre Abou Dabi et de quelques autres, Bernadette Dufrêne
  • Le musée Brukenthal de Sibiu avant et après la capitale culturelle européenne de 2007 : un marqueur territorial saxon (de minorité), roumain (national), transylvain (régional) ? Catherine Roth
  • La politique d’expansion du musée de l’Ermitage : une stratégie en mouvement ? Aurélie Gosselin
  • Les enjeux du projet européen RIME, Anne-Marie Bouttiaux

Martine Regourd est professeur en sciences de l’information et de la communication à l’Université Toulouse 1-Capitole et dirige le Master 2 administration des activités culturelles au sein du même établissement. Elle est membre de l’Institut du Droit de l’espace, des territoires et de la communication (Idetcom EA785).

Laisser un commentaire