L’ouverture du Louvre-Lens

Il n’est pas courant d’assister à l’ouverture d’un nouvel équipement culturel de prestige tel que celui du Louvre-Lens (www.louvrelens.fr).

Lieu de présentation d’expositions temporaires et semi-temporaires d’un coût de 200 millions d’euros, il doit répondre à trois défis : celui de la fréquentation, celui de son impact sur le territoire et celui de la démocratisation.

  1. S’agissant de la fréquentation, le Louvre-Lens dispose d’une bonne accessibilité, d’un important bassin de population et d’expositions de haut niveau. Mais le bâtiment des architectes de Sanaa ne pourra pas suffire à faire venir des visiteurs attirés comme à Bilbao, voire à Metz, par le caractère spectaculaire de l’architecture du musée Guggenheim ou du centre Pompidou-Metz.
  2. En termes d’impact sur le territoire, l’enjeu est de faire rester des visiteurs qui pourront être tentés de poursuivre leur périple si l’attractivité de la destination (patrimoine minier, tourisme de mémoire…) ne leur paraît pas assez forte. Même s’ils viennent en nombre, la possibilité de création de richesses dans le territoire dépendra surtout de l’existence d’équipements (hôtels, restaurants, commerces, activités…) adaptés aux besoins et aux souhaits des visiteurs. A défaut, ces derniers feront profiter de leur venue les villes proches de Lens.
  3. Enfin, le Louvre-Lens souhaite pouvoir attirer des visiteurs éloignés de la culture. Le caractère chronologique de la « Galerie du temps » ne suffira peut-être pas à cet égard ; les formes de médiation proposées à l’heure actuelle non plus ; quant à la présence de « réserves » visitables, on peut s’interroger sur leur intérêt pédagogique.

Reste que si les chefs-d’œuvre présentés au Louvre-Lens sont vus chaque année par 500.000 personnes (en vitesse de croisière de l’établissement, selon les prévisions) – dans une région qui compte environ 50 musées bénéficiant de l’appellation « Musée de France » – cela représentera 20 fois moins qu’au musée du Louvre à Paris.

Qu’en pensez-vous ?

On pourra lire à ce sujet le commentaire de Jean-Noël Escudié : http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&cid=1250264562170.

Laisser un commentaire