Retour d'une tête maorie : la question des restitutions de restes humains

Ce 9 mai 2011, une tête maorie du muséum d’Histoire naturelle de Rouen – issue du don d’un particulier en 1875 – est restituée à son peuple lors d’une cérémonie traditionnelle.

Elle sera ensuite inhumée selon les rites coutumiers en Nouvelle-Zélande après un passage au musée national Te Papa Tongarewa de Wellington.

Suite à cette première, les autres têtes maories détenues par les musées français (une quinzaine, dont celles du musée du Quai Branly, à Paris) devraient à leur tour regagner leur pays d’origine.

Cela mettra fin à un trafic vieux de plus de deux siècles…

Voici le début d’un article à lire sur le site d’Hérodote : http://www.herodote.net/articles/article.php?ID=1258.

Et vous, que pensez-vous de la restitution de restes humains détenus par des musées ?

Laisser un commentaire