Conservateurs de musées et politiques culturelles. L’impulsion territoriale

Tous ceux qui s’intéressent à l’évolution des musées français et au rôle des conservateurs dans les mutations qu’ils ont connues – et connaissent encore davantage à présent – devront lire l’ouvrage de référence de Frédéric Poulard (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/catalogue/9782110078056).

Il prend d’ailleurs une résonance particulière au moment de la publication d’un nouveau Livre blanc sur les musées, après celui de 1969 (cf. notre prochain billet).

En voici la présentation.

Le secteur des musées a connu depuis quatre décennies un développement spectaculaire. À travers une double approche, historique et sociologique, cet ouvrage retrace l’histoire méconnue des musées de collectivités territoriales et s’interroge sur leur place aujourd’hui au sein des politiques publiques, locales et nationales.

Les conservateurs de musées ont été les principaux artisans de leur renouveau, dès le début du XXe siècle. En assurant la diffusion de nouvelles normes muséographiques, ils ont transformé en profondeur le cadre de référence de l’État. Ils ont contesté le modèle traditionnel du musée de Beaux-arts, réhabilité le rôle social des musées et assuré leur ancrage territorial.

Dans un contexte où les logiques de marché se renforcent et où la mise en œuvre de l’action publique se complexifie, ils modifient désormais le cœur même de leur activité en développant une véritable culture « entrepreneuriale ».

Par-delà le secteur culturel, l’ouvrage convie ainsi à une réflexion sociologique sur le rôle des groupes professionnels dans la mise en œuvre de l’action publique.

Ce livre aborde tour à tour les chapitres suivants :

Le renouveau des musées de province de l’entre-deux-guerres à la fin des Trente Glorieuses
– les musées dans la première moitié du 20ème siècle : entre héritages et nouveautés
– les Trente Glorieuses : une discrète modernisation des musées

La « fièvre » des musées ou lorsque les revendications locales « colorent » les politiques nationales
– des musées portés par les revendications locales
– l’infléchissement de la politique étatique

Diriger les musées et administrer la culture : les défis contemporains
– diriger les musées dans un environnement institutionnel renouvelé
– les réponses professionnelles aux changements institutionnels : mise en réseau des musées et « compétences relationnelles » des conservateurs

Les annexes comportent notamment les repères chronologiques, la loi du 4 janvier 2002 relative aux musées de France, la Charte des écomusées et les principaux versements consultés au centre des archives contemporaines.

Frédéric Poulard est maître de conférences à l’université de Lille 1 et chercheur au Clersé (CNRS UMR 8019) où il co-anime l’axe « Culture, patrimoine, médias ». Tout en prolongeant ses recherches sur les musées, il s’intéresse aux politiques culturelles municipales et aux politiques de l’archéologie.

Voir également www.formation-museographie-museologie.com (billet du 6 janvier 2011).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.