Le marketing culturel : panacée ou menace ?

L’émergence du marketing dans les institutions culturelles souffre d’un handicap de taille : importé du monde de l’entreprise (bien que reposant sur des techniques issues des sciences humaines), il semble irrémédiablement attaché aux notions de marché, de rentabilité et d’orientation commerciale.

Certes, nombre d’exemples en provenance de certains grands équipements culturels semblent confirmer cette logique marchande.

Pour autant, le marketing peut utilement être mis au service des institutions culturelles en tant qu’ensemble de savoirs, d’outils et de techniques permettant d’organiser et de faciliter le rapprochement entre offre et demande culturelle !

À l’heure où l’on déplore un faible élargissement des catégories de la population fréquentant les établissements culturels, cela ne semble pas superflu…

C’est ce que nous rappelions dans un article de 1992 traduit en anglais à la demande de la revue Museum Management & Curatorship et repris récemment dans l’ouvrage suivant, consacré à la gestion et au marketing des musées (http://www.routledge-ny.com/books/Museum-Management-and-Marketing-isbn9780415396295) :

9780415396295

Et vous, quelle est votre vision du marketing de la culture ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.