Optimiser la relation entre économie et culture

L’appréciation portant sur les relations entre économie et culture varie du scepticisme infondé (lorsque la culture est perçue uniquement comme une dépense improductive) à l’exagération manifeste (lorsque la culture est vue comme le facteur décisif permettant à notre pays de sortir de la crise).

La vérité se situe en réalité entre ces deux pôles. Et surtout, il reste bien des efforts à accomplir afin de maximiser les effets des manifestations et des équipements culturels.

La culture devrait être appréciée avant tout pour ce qu’elle apporte à notre société : un facteur d’ouverture, d’épanouissement, de découverte, d’enrichissement personnel et de rencontre avec les autres.

Echos

La suite de cette tribune co-écrite avec Claude Origet du Cluzeau est à lire à l’adresse suivante : http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/societe/autres/221171731/optimiser-relation-economie-et-culture

Nos autres contributions : http://lecercle.lesechos.fr/user/15725/contributions

 

 

Une réponse

Page 1 de 1
  1. L'institut
    L'institut à |

    L’impact du tourisme sur la culture serait à prendre en compte , surtout quand on sait que 1800 festivals sont organisés chaque année en France. Certes les fonds sont plus difficiles à trouver de nos jours, mais l’Etat devrait réellement commencer à réfléchir sur l’importance de la synergie entre culture et tourisme et ainsi optimiser l’impact de ses politiques culturelles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.