Démocratiser la culture ! Une histoire comparée des politiques culturelles

Démocratiser la culture ! Une histoire comparée des politiques culturelles

Publiée sous la direction de Laurent Martin et Philippe Poirrier, voici le sommaire de la revue en ligne Territoires contemporains (http://tristan.u-bourgogne.fr/CGC/publications/Democratiser_culture/Democratiser_culture.html), n° 5, avril 2013 (notre contribution porte sur les États-Unis d’Amérique).

Introduction – Une histoire comparée de la démocratisation de la culture – Philippe Poirrier

Postface : Quels contenus pour la démocratisation culturelle dans l’Europe du XXIe siècle ? – Anne-Marie Autissier (Université de Paris VIII)

TC

Voici le début de l’introduction de l’historien Philippe Poirrier :

« En mai 2012, lors de la cérémonie de passation des pouvoirs, la nouvelle ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, n’a pas manqué de souligner le « dessein politique » qui légitime la politique culturelle en France :

« Ce dessein politique, au sens le plus noble du terme, qui consiste et qui consistera pour moi à œuvrer pour que la culture, pour que les arts soient accessibles au plus grand nombre, pour que tous les enfants de France et que pour tous les Français d’où qu’ils viennent, où qu’ils vivent, quelle que soit leur formation, leur parcours, leur cursus, quel que soit leur niveau d’études auquel parfois on le sait c’est aussi la malchance qui ne leur a pas permis d’atteindre, eh bien que tous les Français aient accès à ces merveilles de l’art et de la culture, à cette ouverture sur la curiosité des belles choses du monde (sic). »

Sous le gouvernement précédent, la thématique de « la culture pour chacun », lancée par le ministère de la Culture, avait suscité un large et vif débat : une nécessaire adaptation de la doctrine du ministère pour ses promoteurs ; abandon de la culture pour tous selon les contempteurs de la politique initiée par Frédéric Mitterrand.

La « démocratisation » de la culture – par-delà la polysémie de la notion – a en réalité été largement mobilisée par les acteurs des politiques culturelles, depuis le décret fondateur de 1959 qui définit les missions du ministère des Affaires culturelles, confié à André Malraux.

L’échec présumé de cette ambition est, depuis deux décennies, au cœur des débats qui, de manière pérenne, concernent le bilan, l’action et l’avenir du ministère de la Culture. Mais la focalisation de l’historiographie française sur la situation nationale a contribué à naturaliser cette configuration, même si l’approfondissement de ce chantier reste d’actualité. »

Référencement

Comité d’histoire du ministère de la Culture
Lettre du CGC, mai 2013.
Fabula, avril 2013
Liste des Clionautes, avril 2013
Liste H-France
Le Pupitre, 23 avril 2013
Culthist, 23 avril 2013
Site Objectif Culture, avril 2013
Bib-numérique, 23 avril 2013.
IFP de Paris 2 (rubrique document)
Option Culture, 25 avril 2013
Blog La Cité des sens, 22 avril 2013
Carnet Histoire de mode, avril 2013
Site de l’Association française de droit des médias et de la culture, avril 2013
Territorial.fr : lettre culture, 23 avril 2013
Liste AHCSER (Nadine Vivier), avril 2013

Laisser un commentaire