Patrimoines. Héritage, conscience et acculturations

Voici la présentation du colloque international Patrimoines. Héritage, conscience et acculturations, qui se déroulera le lundi 4 mars 2013, de 9h30 à 19h, dans la grande salle de l’École nationale des charte (1er étage) au 19, rue de la Sorbonne, 75005 Paris (http://www.enc.sorbonne.fr/node/286).

« Conçue sur un rythme ternaire respectant les grilles d’interprétation issues de la sociologie des organisations, cette journée d’études privilégie les hypothèses récemment avancées par les historiens, les historiens d’art et les sociologues.

Aussi bien s’engage-t-elle dans trois directions préférentielles.

D’abord, autour de la production, elle questionne les modes de connaissance de l’objet en évaluant les politiques culturelles initiées en faveur du Patrimoine dans la seconde moitié du XXe siècle ; elle réfléchit aux conditions de création d’un patrimoine éphémère et environnemental réputé irréductible aux valeurs patrimoniales ; elle suggère les conditions de production de l’architecture, en posant l’histoire comparée comme le langage d’un dialogue entre la France et le Japon.

Ensuite, fondée sur la médiation, les débats s’intéressent aux outils qui autorisent les échanges : l’école où, à l’intersection de l’académisme savant et de la professionnalisation des métiers, on apprend le patrimoine ; l’exposition, territoire de copénétration entre la création et le public ; l’édition qui, en confluence avec l’érudition et la vulgarisation, participe aux transferts d’objets et savoirs patrimoniaux ;

Enfin, les espaces de réception sont livrés à l’examen : le patrimoine s’appréhende dans des lieux au fort capital symbolique car multi-séculaires ; il intègre aussi « le dedans » de la société quand reproduit, retranscrit ou imité, il entre, à la manière d’une copie, dans les foyers ; il suscite encore l’émotion, espérant l’empathie, soulevant, plus souvent, dans la radicalité, des humeurs sympathiques ou antipathiques.

L’évaluation des analyses – pluridisciplinaires et proposées en longue durée – offrira un panorama sélectif mais représentatif de patrimoines dès lors caractérisés dans leur sociogenèse, leurs circulations, leurs registres d’accueil, physiques comme affectifs. »

Ecole des chartesProgramme

9h30 – 10h00,  Introduction

Jean-Michel Leniaud, directeur de l’École nationale des chartes.

Éric Gross, directeur de l’Institut national du patrimoine.

LES PRODUCTIONS DU PATRIMOINE

Président de séance : Jean-Pierre Vallat (Paris 7)

  • 10h00-10h30, CONNAÎTRE LE PATRIMOINE : « Les politiques culturelles en faveur du patrimoine (1959-2000) » par Laurent Martin (Sciences Po).
  • 10h30-11h00, PRODUIRE DU PATRIMOINE : « Le patrimoine audiovisuel : l’intelligence et la patrimonialisation du flux » par Bruno Bachimont (UTC)
  • 11h00-11h30, DÉFENDRE LE PATRIMOINE : « Le patrimoine bâti : de l’architecture en France et au Japon » par Jean-Sébastien Cluzel (INHA)

11h30-12h00, Discussion

LES MÉDIATIONS DU PATRIMOINE

Président de séance : Pascal Ory (Paris I)

  • 14h00-14h30, APPRENDRE LE PATRIMOINE : « L’Institut du patrimoine : former des conservateurs, des restaurateurs et des médiateurs » par Bruno Nassim Aboudrar et François Mairesse (Paris 3)
  • 14h30-15h00, EXPOSER LE PATRIMOINE : « Les expositions temporaires dans les musées européens et nord-américains (1850-1960) » par Michela Passini (INHA)
  • 15h00-15h30, DIFFUSER LE PATRIMOINE : « Les éditions artistiques : les éditions Zodiaque » par Philippe Plagnieux (École nationale des chartes)

15h30-16h00, Discussion

LES RÉCEPTIONS DU PATRIMOINE

Président de séance : Daniel Fabre (EHESS)

  • 16h30-17h00, LES LIEUX D’APPROPRIATIONS : « La Villa Médicis » par Raphaëlle Renard (Paris I)
  • 17h00-17h30, LES MODES DE TRANSMISSION : « Le patrimoine dans la maison : autour des produits dérivés » par Jean-Michel Tobelem (Option Culture)
  • 17h30-18h00, L’ÉMOTION PATRIMONIALE : « Empathies, sympathies, antipathies patrimoniales » par Christian Hottin (Ministère de la Culture)

18h00-18h30, Discussion

18h30-19h00, Conclusions

Agnès Callu (EPHE/IHTP)

ENC

Cette journée d’études est organisée par l’Ecole des Chartes (ENC) et l’Ecole pratique des hautes études (EPHE), avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication et l’Institut national du Patrimoine (INP).

Contact : Agnès Callu. Conservateur du Patrimoine au musée des Arts décoratifs, chargé du Cabinet des Dessins. Chercheur associé au CNRS (IHTP) et à Sciences Po (CHSP). Chargé de conférences à l’EPHE

Tél. : 01 44 55 59 67

Mail : acallu@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.