L'escalade des prix

Insidieusement (rappelez-vous le paradoxe de la grenouille qui meurt à petit feu…), les grandes institutions augmentent leurs tarifs de 0,5 à 1 euro chaque année : résultat des courses, des prix d’entrée qui deviennent excessifs.

Quelques exemples : 11 euros au Grand Palais, 12 euros au Centre Georges Pompidou (même pour voir une installation d’art contemporain à la galerie 315), 14 euros au Louvre (pour visiter l’exposition temporaire et les collections permanentes), et même 15 euros au château de Versailles pour l’exposition « Fastes de cour et cérémonies royales » !

 Fastes de cour Versailles

Nous avons eu plusieurs fois l’occasion d’attirer l’attention sur le risque que cette escalade des prix fait courir à la mission d’accueil du public le plus large.

Désormais, le constat est là : certaines personnes renoncent à la visite de musées ou d’expositions ou encore réduisent la fréquence de leurs visites… (http://www.les-cercles.fr/arts/musees/musees-d-art/1023-gratuite-des-musees-et-des-monuments-une-reussite).

Connaissez-vous des exemples allant dans ce sens dans votre entourage ?

Laisser un commentaire