Effet « lune de miel »

Certains observateurs estiment que la gratuité d’accès dans les musées et les monuments pourrait certes provoquer une augmentation de la fréquentation, mais pour une durée limitée, pendant une période qualifiée de « lune de miel ».

Cet effet est mal qualifié, pour une double raison.

D’une part, il n’existe pas de fatalité à une baisse de la fréquentation, si plusieurs conditions sont respectées : large communication sur la mesure de gratuité ; renouvellement régulier de l’attractivité du site ; mise en place de dispositifs d’accompagnement, de médiation, d’interprétation et d’aide à la visite pour accueillir des visiteurs peu familiers de l’offre culturelle.

lune de miel

D’autre part, et surtout, cet effet « lune de miel » n’a rien à voir avec la question de la gratuité mais se rapporte plus généralement à la curiosité provoquée par l’ouverture d’un nouvel équipement : dans pratiquement chacun des cas d’ouverture ou de réouverture de sites culturels ou touristiques payants, on observe de fait une période de forte affluence liée au désir de découverte de l’équipement.

Autrement dit, la puissance de la communication explique un soudain afflux de public qu’il convient de fidéliser par un travail de longue haleine concernant l’attractivité du site !

Vos propres observations vont-elles dans le sens de notre analyse ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.